Liberia : 28 ans après l'un des plus importants massacres de la guerre civile, des victimes retrouvent un suspect – JeuneAfrique.com

Une plainte a été déposée lundi contre Moses Thomas, chef de l’unité anti-terroriste sous l’ancien président Samuel Doe. Il est soupçonné d’être l’un des auteurs de la tuerie de 1990, ayant fait 600 morts.

Une plainte a été déposée lundi contre Moses Thomas, chef de l’unité anti-terroriste sous l’ancien président Samuel Doe. Il est soupçonné d’être l’un des auteurs de la tuerie de 1990, ayant fait 600 morts.

Ils avaient choisi un dimanche pour attaquer l’Église luthérienne Saint-Pierre de Monrovia. Ce 29 juillet 1990, plus ... Lire sur Jeune Afrique


Sierra Leone 
Lire sur Jeune Afrique
Articles de Jeune Afrique

Inscrivez-vous sur Otimbi

Connectez-vous à Otimbi.com pour rester informé en temps réel sans fake news. En savoir plus sur Otimbi

Thèmes

Inscrivez-vous pour changer de thème

Inscription