COFINA lance sa première opération de titrisation de créances pour un montant de 10 milliards de francs CFA

Économie
Ne manquez rien de l'actualité africaine en vous inscrivant sur Otimbi

Nous savons que les publicités sont souvent dérangeantes.
Mais cela représente l'unique source de revenus de otimbi.com. Nous nous battons contre la diffusion de fake news et pour une diffusion transparente de l'information.
Merci de désactiver votre bloqueur de pubs pour otimbi.com

Comment désactiver Adblock

Le Groupe Compagnie Financière Africaine (COFINA), première institution africaine de mésofinance, annonce sa première opération de titrisation de créances à la Bourse régionale des valeurs mobilières, la Bourse commune des huit pays de la zone de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (UEMOA). Cette opération, une première pour la région, porte sur une émission d’obligations pour un montant de 10 milliards de francs CFA, un montant inédit pour une institution financière en Afrique de l’ouest. Elle consiste en la cession, par les filiales du Groupe, Compagnie Africaine de Crédit en Côte d’Ivoire et COFINA Sénégal, de leurs créances à un Fonds Commun de Titrisation de Créances constitué à cet effet (« FCTC – COFINA »).

L’opération a été arrangée par Africa Link Capital Structuration, entité de la banque d’affaires indépendante ouest-africaine Africa Link Capital chargée des opérations de titrisation. D’une maturité de 18 mois, les 1 million de titres seront émis au prix de 10 000 francs CFA, assortis d’un taux facial de 7,50% brut l’an pour une période de souscription courant jusqu’au 11 mai 2018.

La titrisation permet de lever des fonds en cédant un portefeuille de créances à un FCTC. Ce dernier émet par ailleurs des obligations à maturité variable. Le recouvrement des créances permet de rembourser et rémunérer les obligations cédées auprès des investisseurs. Le FCTC acquiert directement auprès de tiers cédants des créances en finançant cette acquisition par l’émission de titres négociables représentatifs d’un intérêt pro rata dans l’actif du fonds.

« Les difficultés d’accès aux capitaux des entrepreneurs et des PME en Afrique constituent un obstacle majeur à leur croissance, avec seulement 6,4 % des PME d’Afrique subsaharienne qui déclarent avoir eu un accès à un financement auprès des institutions financières, rappelle Jean-Luc Konan, fondateur de Cofina. Nous recherchons des mécanismes innovants dans le but d’optimiser l’utilisation des fonds propres tout en renforçant notre capacité d’octroi de crédit et en élargissant la base d’investisseurs. »

« La titrisation de créances offre une réponse à la problématique rencontrée par le Groupe COFINA en réduisant les niveaux d’exposition sur certains clients et les ratios de concentration sur certains secteurs d’activité, ajoute Serge Tidiane Diop, Directeur général du Groupe ALC. Cette offre s’adapte aux clients demandeurs d’une ingénierie financière plus sophistiquée pour tirer parti de la montée en gamme des économies ouest-africaines. »

À propos de Groupe COFINAFondé en 2013, le Groupe COFINA est la première institution financière africaine dédiée à la mésofinance, le « chaînon manquant » entre la microfinance et la banque traditionnelle qui offre la possibilité pour les PME africaines (90 % des sociétés privées du continent) d’accéder plus facilement au crédit. Présent dans six pays d’Afrique francophone (Congo-Brazzaville, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Conakry, Mali, Sénégal), COFINA a déjà financé plus de 40 000 projets dont 52% portés par des femmes entrepreneures. COFINA a su s’imposer ces dernières années comme la référence en matière de financement des petites et moyennes entreprises en Afrique francophone. COFINA s’est donné pour défi de réduire la fracture financière dont est victime une importante partie de la nouvelle classe moyenne africaine.Fort de plus de 1000 collaborateurs, COFINA gère un portefeuille de plus de 108 000 clients, répartis sur ses six filiales. L’Institution affiche un total de bilan de 96 milliards de francs CFA.Pour en savoir plus : groupecofina.com


Inscrivez-vous pour ne rien manquer !


Commentaires (0)



    Lire sur Financial Afrik

    Ce document intitulé « COFINA lance sa première opération de titrisation de créances pour un montant de 10 milliards de francs CFA » issu de Financial Afrik (financialafrik.com) est la propriété exclusive de Financial Afrik. Otimbi ne possède aucun droit le concernant. Merci de contacter son auteur pour des questions de droits d'auteur.

    Suggestions

    Publicité

    Thèmes

    Inscrivez-vous pour changer de thème

    Inscription