Kenya : les charges de personnels des banques sont en hausse malgré les réductions d'effectifs

Kenya  
Économie

(Agence Ecofin) - Les banques commerciales au Kenya ont dépensé 47,4 milliards de shillings kényans (459,7 millions $) pour la rémunération de l’ensemble de leurs personnels au cours du premier semestre 2017. 

Cette rémunération est en hausse de 3 % cette année, étant donné qu’en 2016, durant la même période, l’ensemble du personnel avait coûté 46,1 milliards de shillings kényans (447,17 millions $). En rappel, environ une douzaine de banques ont licenciés au moins 1000 employés depuis l’avènement de la loi sur le plafonnement des taux d’intérêts au Kenya.

Cette tendance haussière prend le relais de l’année 2016, au cours de laquelle, les charges salariales des banques commerciales, selon la banque centrale, ont atteint leur niveau le plus élevé des 7 dernières années, à 83,9 milliards de shillings kenyans. Cela représentait près de 81,8% de l’ensemble de leurs revenus nets

Cette augmentation des coûts du personnel devrait encore se poursuivre, selon certains analystes, malgré la contraction des effectifs engagés dans le secteur au profit d’une plus grande digitalisation des services. « Le poids des charges salariales sera plus important en 2017, dans la mesure où nous anticipons sur une baisse des profits », ont déclaré des analystes de Standard Investment Bank dans une récente note de recherche.

Chamberline Moko


Inscrivez-vous pour ne rien manquer !



Lire sur Agence Ecofin

Ce document intitulé « Kenya : les charges de personnels des banques sont en hausse malgré les réductions d'effectifs » issu de Agence Ecofin (agenceecofin.com) est la propriété exclusive de Agence Ecofin. Otimbi ne possède aucun droit le concernant. Merci de contacter son auteur pour des questions de droits d'auteur.

Publicité

Suggestion