Législatives au Gabon : la Coalition de Jean Ping discute stratégie

Politique
Ne manquez rien de l'actualité africaine en vous inscrivant sur Otimbi

Nous savons que les publicités sont souvent dérangeantes.
Mais cela représente l'unique source de revenus de otimbi.com. Nous nous battons contre la diffusion de fake news et pour une diffusion transparente de l'information.
Merci de désactiver votre bloqueur de pubs pour otimbi.com

Comment désactiver Adblock

L'opposant Jean Ping lors d'une conférence de presse à Bruxelles en avril 2009. © Thierry Charlier/AP/SIPA

La Coalition pour la nouvelle république (CNR) de Jean Ping est en effervescence, à quelques semaines de la date prévue pour les élections législatives, qui doivent théoriquement se tenir fin avril. Au centre des discussions : parvenir à des candidatures uniques dans les principales circonscriptions.

Même s’ils doutent que les législatives se tiendront comme prévu fin avril, les leaders de la Coalition pour la nouvelle république (CNR), qu’anime Jean Ping, élaborent une stratégie commune.

Alexandre Barro Chambrier (Héritage et Modernité), Guy Nzouba-Ndama (Les Démocrates) et Zacharie Myboto (Union nationale), qui représentent les trois principaux partis de la CNR, négocient l’attribution des circonscriptions, avec pour objectif de ne présenter qu’un seul candidat pour chacune d’elles.

>>> A LIRE – Gabon : l’opposition sera-t-elle au rendez-vous des législatives ?

Mais les places sont chères et certains sièges ont deux, voire trois prétendants. Les circonscriptions pour lesquelles les discussions sont les plus vives sont celles du premier arrondissement de Libreville, de Mouila, de Bitam et de Tchibanga.

À lire aussi

Déjà 200 000 inscrits

Chaque jour, recevez par mail les actus Jeune Afrique à ne pas manquer


Inscrivez-vous pour ne rien manquer !


Commentaires (0)



    Lire sur Jeune Afrique

    Ce document intitulé « Législatives au Gabon : la Coalition de Jean Ping discute stratégie » issu de Jeune Afrique (jeuneafrique.com) est la propriété exclusive de Jeune Afrique. Otimbi ne possède aucun droit le concernant. Merci de contacter son auteur pour des questions de droits d'auteur.

    Thèmes

    Inscrivez-vous pour changer de thème

    Inscription